Roman : La première fois que je suis tombée amoureuse de N. Kuperman

A quel moment sait-on que l’on est tombée amoureuse ? Pauline, 12 ans, fait l’expérience de la première fois…

Couverture du livre "La première fois que je suis tombée amoureuse" avec une illustration de jeune fille aux cheveux blonds.Pauline, 12 ans, trouve le nouvel élève de sa classe « hypercraquant ». Mais, même à sa meilleure amie, Sarah, elle ne veut l’avouer. Depuis le jour où « le nouveau » est arrivé, elle a envie d’aller lui parler mais… impossible. Lorsque Sarah propose un jour de l’aborder après le déjeuner à la cantine, elle accepte mais elle n’est pas rassurée : et s’il n’en avait rien à faire d’elle ? Pas le temps de réfléchir, voilà qu’une bousculade près de la fontaine à eau met Pauline en face du nouveau. Oups…
La première fois que je suis tombée amoureuse, Nathalie Kuperman, collection Premières fois, éd. PlayBac, 9,95 €.

 

 

 

 

 

 

L’avis de p’tites sorcières

Paula, 12 ans, a aimé
Trop génial ! En lisant, c’était comme si j’étais avec une copine qui m’expliquait ce que ça fait de tomber amoureuse.
Ça n’a pas l’air évident à gérer comme émotion, mais ça a l’air super !

Flavie, 11 ans, a moins aimé
Je ne suis pas très attirée par les « romans à l’eau de rose » comme dit ma mamie (qui, elle, adore). Le style de celui-ci fait qu’il est agréable à lire mais je n’ai pas aimé plus que ça l’histoire.

L’avis d’une grande sorcière

Julianne, 15 ans
J’apprécie beaucoup le style de cette auteure, qui écrit souvent des romans pour Les P’tites Sorcières. Elle trouve toujours le ton juste pour parler de nos petits et grands problèmes. J’ai beaucoup aimé ce récit : il m’a rappelé de bons
souvenirs. Mon premier amoureux à moi, il s’appelait Quentin et je ne l’oublierai jamais.

L’avis de la rédac

Comment ne pas aimer un livre qui parle de l’amour ? C’est à la fois un sujet dont on parle beaucoup et finalement peu… A la rédac, nous avons aimé ce livre grâce à son style mais aussi parce qu’il présente les premiers émois amoureux de manière à ce que toutes les p’tites sorcières puissent mieux les appréhender. Emouvant et intéressant du coup !

A propos de l'auteur

Par Emmanuelle Brengard le 21 septembre 2017

Pas de commentaires

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.