Roman : Une balançoire pour deux de Nanci Turner Steveson

Une histoire d’amitié entre deux jeunes filles qui va te bouleverser.

Couverture du livre Une balançoire pour deux.Comme chaque année en été, Annabel, 12 ans, et ses parents passent les vacances dans leur maison près d’un lac à la campagne. Pour la première fois, Annabel a droit a un peu de liberté  : le psychologue qu’elle voit pour ses crises d’angoisse et ses troubles alimentaires a bien insisté auprès de ses parents pour qu’elle puisse faire ce qu’elle veut. Et ce que veut Annabel, c’est rejoindre la mystérieuse fille qu’elle a vu en arrivant le premier jour dans le champ de maïs de la ferme voisine. Dès sa première rencontre avec California, Annabel sent que cette amitié naissante peut tout changer dans sa vie  !
Une balançoire pour deux, Nanci Turner Steveson, éd. Pocket Jeunesse, 12.90 €.

 

 

 

 

 

 

Luce, 11 ans, a aimé ce livre

C’est une histoire d’amitié qui m’a vraiment remuée. Au début, on a envie d’aider Annabel (ou Annie comme elle préfère qu’on l’appelle) et puis après, on a toujours envie de l’aider mais plus seulement elle… En tout cas, je rêverai de connaître une amitié comme entre elle et California.

Tamy, 12 ans, a moins aimé ce livre

Je n’ai pas aimé l’histoire même si les passages qui décrivent l’amitié entre les deux filles sont très beaux. C’est juste que pour moi, l’histoire est trop dans la réalité. Et la réalité, c’est dur parfois. Je préfère les histoires de fiction qui me transportent dans des mondes qui n’existent pas.

L’avis d’une grande sorcière, Ninon, 16 ans

Les derniers chapitres sont intenses et je ne m’y attendais pas en lisant le début du roman. Pour les lectrices sensibles, je ne le conseillerai pas forcément mais, en même temps, ce livre aborde des sujets importants dont il faut parler aussi. Moi, j’ai demandé à ma mère de le lire et on en a beaucoup parlé ensemble après. Ça m’a fait du bien.

L’avis de la rédaction

Un récit beau et bouleversant. L’histoire va crescendo de la naissance d’une amitié au dénouement qu’on n’oubliera jamais. C’est un roman vraiment profond avec des thématiques fortes comme les troubles alimentaires, les conflits avec les parents, les non-dits familiaux, la maladie mais aussi l’amitié. On est bien au-delà d’un récit de vacances comme on pourrait le croire en lisant les premières pages…

A propos de l'auteur

Par Emmanuelle Brengard le 19 octobre 2017

Pas de commentaires

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.